Débat sur l'avortement : Dominique Anglade pique François Legault et il ne le prend pas

Un appui qui hante le premier ministre.

Journaliste nouvelles, Narcity Québec
Dominique Anglade. Droite : François Legault.

Alors que tous les partis politiques du Québec discutaient du crédit budgétaire à l'Assemblée nationale ce jeudi 5 mai, la cheffe de l'opposition officielle, Dominique Anglade, a reproché au premier ministre François Legault de soutenir un parti qui détient en son sein des député.es contre le droit à l'avortement.

La cheffe du Parti libéral du Québec faisait référence alors au Parti conservateur du Canada qui a été maintes fois, durant la campagne électorale de 2021, pointé du doigt pour les projets de loi controversés de certain.es candidat.es concernant la révocation du droit des femme et des personnes avec un utérus de choisir. Durant l'automne, Legault avait publiquement incité les Québécois.es à voter pour le parti d'Erin O'Toole.

« C'est le premier ministre qui était prêt à tourner le dos à 6 milliards de transferts du gouvernement fédéral pour soutenir un parti dont des député.es [...] sont contre les droits des femmes finalement et refusent de reconnaître le droit à l'avortement », a lancé avec émotion Dominique Anglade.

Choqué, le chef de la CAQ a réfuté complètement ces allégations : « J'ai été très clair ce matin. Il n'y a aucun candidat, aucun député qui est contre l'avortement à la CAQ, ça c'est très très très clair. Je trouve ça... je ne dirai pas le mot parce que vous (le Président de l'Assemblée nationale) allez m'empêcher de le dire, mais ça n'a pas de bon sens ce qu'elle vient de dire. »

Le débat fait suite à une nouvelle majeure provenant de nos voisin.es du sud. Selon un article du journal américain Politico News, le droit à l'avortement serait en péril aux États-Unis suite à un premier vote de la Cour Suprême américaine en faveur de la révocation d'un arrêt (Roe v. Wade) qui stipule que ce droit est de juridiction nationale et non de l'état. Si le projet venait à passer, cela permettrait à plusieurs états conservateurs et anti-avortement d'interdire aux personnes avec un utérus de choisir ce qui advient de leur grossesse.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...