C'est « avec une énorme peine » que Monsieur Alain Serres a confirmé à la presse la mort de son épouse, Madame Francine Boyer, décédée de thrombose à 54 ans le 23 avril dernier à l'Institut-hôpital neurologique de Montréal.

La famille de Mme Boyer encourage les personnes qui reçoivent un vaccin à « rester alerte quant aux symptômes ou réactions inhabituelles et à communiquer avec Info-Santé (811) en cas de doute ». Santé Canada recommande de consulter si vous ressentez un essoufflement, des douleurs abdominales et à la poitrine persistantes, et si vos jambes enflent.

La sélection de l'éditeur : Un premier décès suite à une thrombose causée par le vaccin AstraZeneca confirmé au Québec

Le communiqué explique que Mme Boyer a reçu sa première dose du vaccin AstraZeneca le 9 avril dernier. Quelques jours après, elle aurait ressenti une grande fatigue accompagnée de forts maux de tête et se serait donc rendue à l'hôpital le plus près de chez elle, en Montérégie.

Les médecins, voyant sa condition de santé se dégrader, l'ont transféré à l'Institut-hôpital neurologique de Montréal où elle est décédée des suites d'une thrombose cérébrale.

Son mari, M. Serres, aurait reçu le vaccin en même temps que sa conjointe et avoue ne toujours pas ressentir « d'effets secondaires ».

En conférence de presse le 27 avril, Dr Horacio Arruda a commenté la mort de Mme Boyer, rappelant que les risques de thrombose restent « rares et on ne peut pas le prévoir », avant d'ajouter que « le vaccin demeure encore pour l'ensemble du Québec un grand bénéfice ».

Santé Canada a un site Internet complet qui peut répondre à toutes tes questions au niveau des vaccins. Pour plus d’informations, c’est ici.