Recherche sur Narcity

Hélène Boudreau se confie sur l'impact de la controverse UQAM sur son salaire OnlyFans

La controverse a fait exploser son salaire, mais aussi ses projets.
Éditrice junior, Narcity Québec
OnlyFans Hélène Boudreau

La finissante de l'UQAM qui a fait couler beaucoup d'encre en publiant sa photo la poitrine apparente, Hélène Boudreau, a abordé certains détails de ses revenus sur OnlyFans lors de son passage à Tout le monde en parle.

Suite aux nombreuses réactions, l'étudiante s'est entretenue avec Narcity pour donner plus de détails sur son OnlyFans, ainsi que sur les intentions derrière son contenu.

La sélection de l'éditeur : Hélène Boudreau confie qu'elle gagnera un salaire dans les 7 chiffres sur OnlyFans en 2021

Comment la controverse avec l'UQAM a-t-elle affecté ses revenus?

Hélène Boudreau a expliqué, ce 11 avril, à Tout le Monde en parle qu'elle demande une contribution par mois de 20 $ à ses 5 000 abonnés OnlyFans ce qui lui génèrera un revenu mensuel d'environ 100 000 $. 

« Je paye 20 % à OnlyFans parce que c'est eux qui font la gestion, mais c'est sûr que cette année je vais faire dans les sept chiffres », a-t-elle précisé à l'antenne.

Elle a ensuite confié à Narcity, qu'elle touchait « entre 12,000 $ à 20,000 $ canadiens » avant la polémique, « mais ça tournait vraiment autour des 15,000 $ ».

Elle a aussi souhaité préciser que ses revenus comprennent  l'argent gagné sur OnlyFans et son partenariat avec un site de contenu pour adultes. 

Pour nous donner matière à comparer, elle a détaillé ses revenus des trois derniers mois : « 50 000 $ en février », « 180 000 $ en mars » et « pour avril qui n'est pas terminé, j'ai fait 75 000 $ ».

L'importance de parler des enjeux du milieu, selon elle

« Ma photo je l'ai faite d'un aspect d'une femme libérée et effectivement cela peut s'apparenter à un acte féministe [...] Étant dans le milieu de l'industrie du sexe depuis un an et demi, j'ai eu l'occasion de rencontrer beaucoup de filles qui ont malheureusement recours à cette industrie (escorte, danseuses, OnlyFans et masseuses) pour subvenir à leurs besoins et en l'occurrence payer leurs études.

« Après mûre réflexion si ça n'avait pas été moi sur cette photo, c'est ce qu'elle m'aurait exprimé, une fille vivant dans une ère où elle doit dévoiler son intimité pour obtenir son diplôme. »

« Ce n’est pas nécessaire de cultiver la haine des gens, mais il faut plutôt essayer de leur ouvrir les yeux sur d’autres opinions »

Comment va-t-elle utiliser cette visibilité? 

Hélène Boudreau compte utiliser sa notoriété pour lancer sa carrière d'artiste. « Je suis en train de faire un tableau gigantesque à propos de ma photo de graduation, mais il sera fini dans 20 jours », a-t-elle annoncé.

« Pour l’instant, je n'ai pas prévu de le mettre en vente parce que j'aimerais l’ajouter à ma collection personnelle et je prévois une surprise du fait que ce sera comme une peinture à numéro, mais repensée », a-t-elle expliqué.

    Maïlys Kerhoas
    Éditrice junior, Narcity Québec
    Maïlys Kerhoas est assistante éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en nouvelles locales et réside à Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...