Il y a 15 exemptions au couvre-feu au Québec et OUI tu peux sortir ton pitou après 22 h

C'est ton meilleur ami à quatre pattes qui va être content. 🐶

Éditrice junior, Narcity Québec
Il y a 15 exemptions au couvre-feu au Québec et OUI tu peux sortir ton pitou après 22 h

Le couvre-feu est de nouveau en vigueur au Québec de 22 h à 5 h depuis le 31 décembre pour lutter contre la propagation du virus de la COVID-19. Alors que le gouvernement avait enlevé l'exception pour avoir le droit de sortir son pitou après 22 h, il s'est rétracté et l'a de nouveau autorisé. Alors voici tout ce que tu dois savoir sur les précisions apportées ce 3 janvier.

Le gouvernement du Québec a émis une liste de quinze exemptions possibles, donc si tu es concerné.e par ces exceptions à la règle et que tu dois travailler sur ces heures, il te suffit d'aller télécharger l'attestation qui te permet de sortir après l'heure du couvre-feu.

Voici la liste des exceptions mentionnées par le gouvernement :

  • Une personne dont la présence est essentielle sur les lieux de son travail ou qui doit assurer le transport des biens nécessaires à la poursuite des activités de son entreprise.
  • Une personne qui se rend dans une pharmacie pour obtenir des médicaments ou des produits pharmaceutiques, hygiéniques ou sanitaires.
  • Une personne qui doit se rendre à l’hôpital ou à la clinique, chez le dentiste, l’optométriste, ou en revenir.
  • Une personne qui doit se rendre à une clinique de vaccination ou en revenir.
  • Une personne qui doit se rendre au chevet d’un parent malade ou blessé.
  • Un étudiant qui doit participer à un cours du soir en présentiel ou à un laboratoire dans une école reconnue.
  • Un parent qui doit reconduire son ou ses enfants chez l’autre parent qui en a la garde.
  • Une personne qui, pour se rendre à sa destination à la suite de son trajet, doit prendre un autobus assurant un service interrégional ou interprovincial, un train, un avion ou un navire assurant le service de traverse de Matane–Baie-Comeau–Godbout, d’Harrington Harbour–Chevery, de la rivière Saint‑Augustin ou de l’île d’Entrée–Cap-aux-Meules ou le service de desserte maritime de l’Île‑de‑la‑Madeleine ou de l’île d’Anticosti et de la Basse‑Côte‑Nord du réseau de la Société des traversiers du Québec.
  • Une personne qui doit sortir pour que son chien puisse faire « ses besoins », dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de sa résidence ou de ce qui en tient lieu.
  • Une personne qui se déplace pour se conformer à un jugement rendu par un tribunal, pour répondre à une assignation à comparaître devant un tribunal ou pour permettre l’exercice des droits de garde ou d’accès parentaux.
  • Une personne qui doit accompagner une autre personne incapable de conduire pour se rendre à un rendez-vous médical ou à un autre service essentiel.
  • Un parent qui doit accompagner un enfant malade à l’hôpital.
  • Une personne qui se déplace pour faire un don de sang à Héma-Québec.
  • Un parent qui doit aller reconduire son adolescent à son travail.
  • Une personne sans-abri.
Rappelons que les personnes qui ne respectent pas le couvre-feu « s’exposent à des amendes de 1 000 $ à 6 000 $ s’ils ne sont pas en mesure de justifier adéquatement la raison de leur sortie. Les jeunes de 14 ans et plus sont passibles d’une amende de 500 $ », tel qu'indiqué sur le site du gouvernement du Québec.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Sondages Narcity 📋

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Le premier ministre François Legault a annoncé le déconfinement progressif de la province, ce mardi 25 janvier 2022. Plusieurs dates ont été confirmées concernant l'allègement des mesures sanitaires pour de multiples secteurs à l'exception des spas et des gyms pour lesquelles aucun calendrier n'a été présenté par le gouvernement. Il n'en fallait pas plus pour que celui-ci provoque le mécontentement des propriétaires de spa qui ont exprimé leur indignation face à ces mesures dites « incohérentes ».

L'association québécoise des spas dénonce, dans un communiqué publié ce 26 janvier, la décision de repousser la date d'ouverture de ses institutions mentionnant que celles-ci possèderaient beaucoup plus d'avantages que d'inconvénients. Ces établissements qui mettent de l'avant le bien-être contribueraient notamment à réduire le stress des Québécois.es qui ont vécu des montagnes russes d'émotions dans les deux dernières années. Les bénéfices de la thermothérapie seraient véritablement reconnus par les spécialistes, selon ce qu'indique la propriétaire des Spas Eastman Jocelyna Dubuc.

Continuer à lire Show less

C'est hier, le 25 janvier, qu'est entrée en vigueur l'autodéclaration des résultats de tests rapides de COVID-19. Désormais, toute personne qui a passé un test rapide pour diagnostiquer la maladie à l'extérieur d'un centre de dépistage peut le déclarer sur une plateforme du gouvernement du Québec en ligne.

Cette nouvelle mesure est justifiée par la nécessité de mieux évaluer la situation épidémiologique dans la province et de retracer l’utilisation des tests rapides et leurs résultats, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Continuer à lire Show less

Les plus récents assouplissements aux mesures sanitaires annoncées hier, le 25 janvier, par le gouvernement et la Santé publique ont calmé les ardeurs de la pâtissière de Jonquière, Stéphanie Hariot, qui ne défiera finalement pas les consignes pour une deuxième semaine consécutive.

La propriétaire de Vite des péchés avait retenu l'attention des médias en accueillant des client.es dans la salle à manger de son commerce, le 20 janvier dernier, malgré l'interdiction de le faire. Des policier.ères s'étaient alors rendu.es sur son lieu de travail pour lui parler.

Continuer à lire Show less

Le retour à la vie normale se fait ressentir au Québec. François Legault a dévoilé son plan de déconfinement en conférence de presse ce 25 janvier qui comprend plusieurs phases. Alors, si tu es mêlé.e par toutes ces nouvelles mesures, voici tout ce que tu dois savoir sur la stratégie mise en place par le gouvernement.

La première phase de déconfinement débutera le lundi 31 janvier, la deuxième est, elle, prévue une semaine plus tard, le lundi 7 février.

Continuer à lire Show less