Près de 65% des cégépiens du Québec avouent que leur santé mentale s'est détériorée

Plusieurs étudiants sont au bout du rouleau.
Journaliste nouvelles, Narcity Québec
Près de 65% des cégépiens du Québec avouent que leur santé mentale s'est détériorée

Plusieurs sphères de la société ont dû s’adapter à la COVID-19. L’enseignement à distance s’est majoritairement imposé dans les établissements postsecondaires et la santé mentale d’une majorité de cégépiens en prend pour son rhume.

C’est ce qui ressort d’une récente enquête nationale de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), publiée ce lundi.

L’enquête « Derrière ton écran », indique-t-on, vise à « comprendre les réalités vécues par la population étudiante » et les impacts de la pandémie sur la condition étudiante.

La sélection de l'éditeur : COVID-19 : La seconde vague frappe fort au Canada et voici où c'est le pire actuellement

64 % affirment que leur état de santé mentale s'est détérioré 

Parmi eux, 86 % mettent en cause l’isolement engendré par les mesures de confinement, alors que près du trois quarts d’entre eux l’attribuent à la charge de travail.

Quelque 6,2 % des étudiants sondées ont affirmé avoir « souvent » ou « très souvent » des pensées suicidaires ou des idées noires.

Il semble que les étudiants du cégep vivent en précarité financière, puisque près d’une personne sur cinq considère « ne pas avoir suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins ».

Environ deux personnes sur trois (67 %) jugent que leur charge de travail liée aux études est plus grande depuis le début de la crise.

Selon Noémie Veilleux, présidente de la FECQ, ces données « sont particulièrement inquiétantes » et c'est sur ces enjeux qu'il « faudra donner un sérieux coup de barre ». 

Ce sont 6 215 étudiants et étudiantes qui ont répondu du 22 septembre au 30 octobre 2020, à l’appel de la FECQ.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...