La semaine dernière, des employés de la bibliothèque Émile-Nelligan de Laval auraient jeté plusieurs dizaines de livres jeunesse dans trois contenants de recyclage près de l'établissement. La découverte a été faite dans la journée du vendredi 10 juillet, alors qu'une citoyenne passait par là. 

Des Lavallois, choqués par la quantité de livres en bon état jetés au recyclage, ont recueilli tous les items et les ont triés pour les envoyer à divers organismes. 

La sélection de l'éditeur : L’amour est dans le pré : de « grosses chances » d’avoir des candidats LGBTQ+, selon Levac

La Ville de Laval a confirmé à Narcity que « la situation dénoncée sur les médias sociaux du 10 juillet ne représente pas une méthode habituelle de fonctionnement. »

Selon les procédures habituelles de la Ville de Laval, les ouvrages jeunesse retirés des étagères sont destinés à la Bibliovente, une vente annuelle de documents usagés.

Les items restants sont ensuite offerts à des organismes communautaires et ce sont uniquement les livres très abîmés (déchirés, barbouillés ou tachés) qui sont censés terminer au recyclage.

Janie Cloutier | Facebook

Comme la Bibliovente n'a pas eu lieu cette année, pandémie oblige, des employés de la bibliothèque auraient mis de nombreux livres au recyclage. Toutefois, un employé de la bibliothèque Émile-Nelligan affirme à Narcity Québec que « tous les livres jetés au recyclage étaient tachés ».

Cette information contredit toutefois les témoignages des citoyens qui ont retrouvé les ouvrages au recyclage et qui ont confirmé qu'ils étaient encore en très bon état. 

On apprend également qu'une quantité importante de livres en bon état ont été conservés pour la prochaine Bibliovente. 

bibliothequeslaval | Facebook

Questionnée sur le sujet, la page Facebook Bibliothèques de Laval affirme ne pas cautionner la situation et ajoute avoir contacté la bibliothèque Émile-Nelligan afin de rappeler la procédure à suivre à ses employés. 

« La situation que vous avez soulevée représente effectivement une erreur dans l'application de la procédure interne. Cette situation a été portée à l'attention de la bibliothèque Émile-Nelligan qui veillera à le rappeler à ses employés. »

La Ville de Laval soutient également que cette façon de faire va à l'encontre de la procédure.

« [La bibliothèque Émile-Nelligan] veillera à apporter des mesures nécessaires advenant le cas où les livres n’auraient pas dû être recyclés. »