Recherche sur Narcity

Cette serveuse de Laval se confie après avoir sauvé la vie d'une fillette qui s'étouffait

« Je me suis dit : "Mon amour tu vas pas mourir aujourd'hui." »

Éditrice, Narcity Québec

L'expression « être là au bon moment » a pris tout son sens pour Jade Godard, le vendredi 6 août dernier. Travaillant comme serveuse au restaurant La Taverne Carrefour Laval, à Laval, elle a secouru une fillette de onze mois qui s'étouffait sur la terrasse.

La jeune femme de 24 ans s'est confiée à Narcity pour raconter en détail cet événement plutôt éprouvant, mais qui a eu une fin heureuse.

Que s'est-il passé exactement?

Jade explique qu'elle était en plein milieu de son quart de travail et qu'elle se dirigeait vers une table de sa section. C'est à ce moment qu'elle aurait entendu un cri aigu provenant d'une autre table plus loin sur la terrasse.

« Le genre de cris qui te donne des frissons sur les bras et qui fait une pression dans le ventre », lance-t-elle.

C'est lorsqu'elle a levé les yeux qu'elle a vu le père « complètement blanc » et la mère qui tenait l'enfant en détresse, tentant de l'aider. Celle-ci aurait crié : « Aidez-nous, on sait pas quoi faire! »

Sur la vidéo des caméras de surveillance dont Narcity a eu une copie, on voit alors la serveuse courir et prendre le bébé d'un peu moins d'un an dans ses bras.

« Dans ma tête, je me revoyais dans mon cours [de secourisme] en secondaire 4 [...] j'ai revu toutes les étapes du processus pour un enfant qui s'étouffe. Je n'ai pas utilisé la "méthode en J" puisque je trouvais le bébé trop petit et je ne me suis même pas arrêté à ça. J'ai retourné cette petite fille pour lui mettre le dos vers moi et j'ai tapé dans son dos pour que le morceau sorte de sa bouche », explique Mlle Godard.

Pendant un instant de doute, Jade raconte qu'elle s'est demandé dans quoi elle s'était embarquée. « Je me suis dit "Jade, tu vas pas redonner un bébé mort à sa mère" », a-t-elle affirmé s'inquiétant que les parents la poursuivent.

« La peur s'est installée à ce moment et j'ai dit "Mon amour tu vas pas mourir aujourd'hui." »

Elle ajoute : « J'ai tapé une autre fois, j'ai vu le morceau tomber et j'ai entendu pleurer le bébé. Ça m'a rempli de soulagement, puis j'ai redonné le bébé à sa mère. »

Si pour l'employée du restaurant cela a semblé une éternité, le tout s'est déroulé en quelques secondes.

Après avoir conseillé aux parents d'aller aux urgences, Jade s'est dirigée vers la cuisine et s'est effondrée alors que « l'adrénaline est tombée », explique-t-elle.

Comment t'es-tu sentie sur le coup?

« Je dois t'avouer que sur le coup je pensais à rien, c'était un automatisme », lance d'emblée la serveuse.

« Je n'ai même pas pensé aux conséquences de si ça tourne mal et si ça ne fonctionne pas, car en 2021, c'est dur de venir en aide à quelqu'un avec tout ce qui se passe, comme la COVID, les plaintes, les poursuites, etc. Certaines personnes préfèrent avoir les mains blanches que de se mettre dans l'eau chaude, mais j'ai aucunement pensé à ça. Je voulais juste venir en aide à cette enfant. Les yeux de la mère quand elle m'a regardé en criant m'ont marquée à tout jamais. J'arrive même pas à décrire le sentiment que j'ai eu sur ce eye contact, mais je devais la sauver. »

Celle qui avoue avoir eu peur de la perdre, se dit reconnaissante d'avoir eu le cours de RCR au secondaire et la rapidité d'esprit de l'utiliser.

« On sait jamais comment on va réagir à des situations d'urgence. On est toujours confronté à les étudier, sans même les vivre et de savoir que je ne fige pas [dans de telles situations] me permet de me faire confiance et je crois que c'est une bonne chose. »

Comment cela s'est-il terminé?

Si les parents sont partis sous le choc le soir où l'incident s'est déroulé, en disant « merci bonne journée comme si [elle venait] de leur donner un bon service », Jade Godard a eu une surprise le lendemain en retournant au travail, où un bouquet de fleurs et une carte l'attendaient.

« Merci d'avoir sauvé la vie de notre fille. Nous t'en serons toujours reconnaissants », peut-on lire sur la petite note qui a été partagée sur les réseaux sociaux de la Taverne Carrefour Laval.

Pascale Millaire, la mère de la fillette de onze mois, a indiqué à Narcity que les mots lui manquaient pour décrire à quel point sa famille lui est reconnaissante.

« Les souvenirs de cet événement sont réellement un cauchemar pour nous. Mais nous nous considérons tellement chanceux d'avoir encore notre poulette en pleine forme et sans séquelles. Jade est notre grande sauveuse, son calme impressionnant et son intervention impeccable auront permis à notre famille de connaître une fin heureuse de cet événement tragique. »

Elle ajoute : « En espérant que cela puisse faire prendre conscience aux gens l'importance de connaître les premiers soins à effectuer dans ce type de situation, ça sauve réellement des vies. »

Des cours de RCR pour tous

Jade Godard, qui a grandi à Saint-Jérôme, a tenu à remercier l'école Saint-Stanislas où elle a fait son secondaire d'avoir rendu obligatoire le cours de réanimation cardiorespiratoire (RCR).

« Même si ma technique ou mon cours n'est plus à jour, je crois que c'est important de l'avoir fait une fois dans nos vies », précise-t-elle tout en proposant que cela devrait être imposé dans les programmes à travers la province.

La Croix-Rouge canadienne offre des cours de secourisme et de RCR autant pour le grand public, que dans les entreprises, les écoles et les organisations.

Cet entretien a été édité et condensé afin de le rendre plus clair.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...