Connexion

Le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, a fait trembler la planète hockey à nouveau, ce 18 juillet, en soumettant sa liste de joueurs protégés pour le repêchage d'expansion du Kraken de Seattle. Extraordinairement, le nom de Carey Price ne figure pas sur cette liste.

Avec la levée de sa clause de non-mouvement, le joueur étoile du Canadien permet donc au Kraken de Seattle de le sélectionner parmi les joueurs non protégés du Canadien. Si certains partisan.nes du CH tremblent à l'idée de perdre Carey Price sans rien recevoir en retour, sa femme Angela Price s'est montrée rassurante sur son compte Instagram personnel.

Pourquoi le Canadien doit offrir des joueurs au Kraken?

Le Kraken de Seattle fait son entrée dans la Ligue nationale de hockey pour la saison 2021-2022.

Comme toutes les autres équipes, à l'exception des Golden Knights de Las Vegas, le Canadien doit protéger un total de huit joueurs ou un gardien de but, trois défenseurs et sept attaquants en vue du repêchage d'expansion du Kraken de Seattle.

Certains joueurs, qui comptent deux années ou moins d'expérience sont exemptés de ce repêchage. Le Canadien n'avait donc pas à protéger Nick Suzuki, Cole Caufield et Alexander Romanov notamment. Toutefois, un gardien devait absolument être rendu disponible et ce gardien, c'est Carey Price.

Pourquoi Price a-t-il été exposé?

De nombreuses théories ont été avancées. Des rumeurs circulaient au cours des derniers jours à l'effet que Marc Bergevin essayait de transiger le gardien auxiliaire Jake Allen aux autres équipes du circuit. Dans l'impossibilité d'en arriver à une entente avant 15 h le samedi 17 juillet, heure limite pour les mouvements de personnel avant la remise des listes de joueurs protégés, le directeur général du CH aurait rendu Price disponible pour protéger Allen.

Très peu d'observateurs croient cependant que le Kraken serait prêt à absorber le contrat faramineux du numéro 31, qui doit empocher près de 10,5 M $ au cours des cinq prochaines saisons avec un boni de 11 M $ prévu en septembre prochain. Le contrat de Price est également assorti d'une clause de non-mouvement, lui donnant le véto sur toute transaction l'impliquant, en choisissant de la lever ou non. S'il était clamé par Seattle, il devrait lever ladite clause pour tout mouvement, une transaction par exemple, le concernant.

Est-ce que Price a joué sa dernière partie à Montréal?

@byangelaprice | Instagram

Il semble improbable à première vue que Marc Bergevin soit prêt à sacrifier un joueur aussi important que Carey Price sans rien obtenir en retour. Le gardien fut l'un, sinon le meilleur élément de son équipe dans la dernière course en séries éliminatoires qui s'est conclue en finale de la coupe Stanley, et Begervin s'est toujours montré très flatteur envers son joueur concession.

Par ailleurs, il est possible que le directeur général de la Sainte-Flannelle ait conclu une entente avec l'équipe de Seattle. Une publication Instagram d'Angela Price, la femme de Carey Price, laisse en effet sous-entendre que le public ne sait pas tout dans ce dossier.

« Je viens de regarder mes DM. Ne vous inquiétez pas les amis, les choses vont avoir plus de sens bientôt », écrit-elle.

Le repêchage d'expansion aura lieu le 21 juillet à 20 h. Le Kraken pourra sélectionner un total de 30 joueurs dont trois gardiens, neuf défenseurs et au moins 14 attaquants.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.