Grève générale illimitée à la SQDC : Voici les 22 succursales touchées au Québec

Ça va être plus difficile d'acheter du pot! 😳

Éditrice junior, Narcity Québec
​Une succursale de la SQDC.

Une succursale de la SQDC.

Ça risque d'être plus difficile d'acheter du cannabis dans les prochains jours au Québec. La Société québécoise du cannabis (SQDC) a déclenché une grève depuis le 24 mai dernier, et elle s'intensifie ce mois de juin pour devenir générale et illimitée. Alors si tu te demandes si la succursale que tu as l'habitude de fréquenter restera ouverte, voici tous les détails que tu dois retenir.

Au total, ce sont 22 magasins SQDC qui sont concernés par des modifications d'horaires. Ils seront prêts à accueillir la clientèle du mardi au vendredi de 12 h à 18 h et le samedi de 12 h à 17 h, mais ils seront fermés les dimanches et les lundis.

Voici les établissements dont l'horaire sera affecté par la grève :

  • Rimouski
  • Montréal — Saint-Hubert
  • Drummondville
  • Québec - Lebourgneuf
  • Lévis — Président-Kennedy (fermée jusqu'à nouvel ordre)
  • Joliette
  • Gatineau — de la Gappe
  • Sainte-Agathe-des-Monts
  • Saint-Jean-sur-Richelieu
  • Brossard — boulevard Matte
  • Châteauguay
  • Sherbrooke – King Ouest
  • Montréal — Métro Snowdon
  • Saint-Jérôme
  • Shawinigan-Sud
  • Mont-Tremblant
  • Saint-Hyacinthe
  • Québec — Les Saules
  • Magog
  • Lachute
  • Mirabel
  • Longueuil — Greenfield Park
Notons que la succursale de Lévis située sur la route Président-Kennedy est fermée complètement pour une durée indéterminée. Les 67 autres établissements continueront de fonctionner normalement. Le site Internet de l'entreprise reste également disponible pour les achats en ligne.

« Cet arrêt de travail fait suite à la suspension du président du syndicat, de la vice-présidente ainsi que de 75 employé.es au motif qu'ils et elles portaient des robes et des bermudas en guise de moyens de pression plutôt que le pantalon et le chandail noirs de rigueur », est-il indiqué dans un communiqué de la SQDC.

Des moyens de pression avaient été opérés pour demander à l'entreprise « des conditions de travail décentes alors que celle-ci refuse de leur octroyer des salaires et des avantages similaires à ceux offerts dans d'autres sociétés d'État comparables notamment la Société des alcools du Québec ».

Actuellement, les employé.es de la SQDC sont payé.es 17 $ de l'heure à l'embauche et la majorité n'ont pas de poste à temps plein, selon le syndicat, qui dénonce ce manque de sécurité d'emploi.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...