Ce dimanche 31 mai, des milliers de Montréalais se sont rassemblés dans les rues du centre-ville et des environs pour dénoncer les événements qui se sont produits aux États-Unis dans les dernières semaines. En début de soirée, des casseurs se sont attaqués à de nombreuses infrastructures et le magasin de musique Steve's a été vandalisé suite à la manifestation pacifique. 

Ce rassemblement se voulait un mouvement de solidarité envers non seulement le décès de George Floyd, mais aussi chacune des victimes de racisme et de brutalité policière. 

Ayant débuté autour de 17 h 00, tel qu'indiqué sur l'événement Facebook « MTL : Justice for George Floyd & All victims of police racism », la manifestation a pris une tournure différente. 

La fin apparente de la manifestation initiale a donné place à plusieurs actes de vandalisme, des cambriolages et des bris de vitrines ou de voitures.

C'est à ce même moment que certains individus s'en sont pris au magasin de musique Steve's, rapporte TVA Nouvelles.

Les vandales ont d'abord brisé la vitrine menant sur la rue Sainte-Catherine pour ensuite y pénétrer. 

Ils sont ensuite partis à la course, en sortant par les fenêtres fracassées, des guitares à la main. 

Certains d'entre eux ont été interceptés et arrêtés par le SPVM directement sur les lieux, selon TVA Nouvelles.

Plusieurs vidéos montrant les événements ont été partagées à travers la sphère médiatique.

Alors que des milliers de personnes se sont promenées dans les rues de Montréal pour souligner l'importance du mouvement #BlackLivesMatter, la soirée s'est conclue avec le pillage de nombreux commerces et des débordements.  

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter