Un avis de mise en garde a été émis, lundi soir, pour un produit de tartinade de poisson possiblement contaminé. La tartinade de truite fumée, étiquetée « La Boucanerie », vendue par l'entreprise Compagnie nationale d'importation de harengs ltée, est susceptible de contenir la bactérie Listeria monocytogenes

Aucun cas n'a encore été confirmé au Québec, à ce jour, mais le produit a tout de même été vendu dans plusieurs établissements de la province

C'est dans un communiqué du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec la Division de l'inspection des aliments de la Ville de Montréal et l'entreprise Compagnie nationale d'importation de harengs ltée, que l'information de mise en garde a été partagée avec la population. 

D'ailleurs, cette entreprise procède volontairement au rappel du produit en question.

Il est important de mentionner que le MAPAQ et la Division de l'inspection des aliments de la Ville de Montréal diffusent cet avis par mesure de précaution. 

Le rappel ne vise pas tous les produits, mais bien la tartinade de truite fumée de format 160 g, qui porte la mention « meilleur avant » au 14 septembre 2020. 

Celle-ci était emballée dans un contenant de plastique transparent muni d'un couvercle de plastique noir et était vendue à l'état réfrigéré. 

Les personnes qui ont ce produit en leur possession sont donc avisées de ne pas le consommer.

« Elles doivent soit le retourner à l'établissement où elles l'ont acheté ou encore le jeter », précise le MAPAQ, et ce, même si le produit ne présente pas de signes de contamination, tels des traces d'altération ou une odeur suspecte. 

Il est également rapporté que la consommation d'un aliment contaminé par la bactérie Listeria monocytogenes peut causer la listériose, qui peut causer une forte fièvre, des maux de tête violents, une raideur de la nuque ou des nausées.

Les femmes enceintes et leur enfant à naître, les personnes âgées, les enfants ainsi que les personnes dont le système immunitaire est plus faible sont donc considérés comme plus vulnérables. 

D'ailleurs, ce n'est pas la première fois que la tartinade de truite fumée est soumise à une mise en garde de ce genre à cause de la bactérie Listeria monocytogenes.

Il s'agit plus précisément du cinquième rappel de ce produit depuis l'été dernier. Ceux-ci ont eu lieu le 19 juin 2019, le 25 septembre 2019, le 8 octobre 2019, et le 3 mars 2020. 

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications