Avec l'automne commence la saison du rhume et des nez qui coulent. Comme le nouveau coronavirus rôde toujours, il peut être facile de paniquer à la moindre apparition de symptômes. La pharmacie Pharmaprix a partagé un tableau qui permet justement de différencier clairement le rhume et la grippe de la COVID-19.

On y ajoute même les symptômes d'allergies saisonnières, fréquentes chez plusieurs et dont les signes peuvent parfois s'apparenter à ceux d'une infection respiratoire.

La sélection de l'éditeurLa femme d'Yves-François Blanchet a contracté la COVID-19 et elle n'a qu'un seul symptôme

Sans surprise, la grippe ressemble à la COVID-19. Toutes deux amènent souvent de la fièvre, de la fatigue et de la toux. Mais la grippe, elle, peut provoquer des courbatures et des maux de tête, ce que le coronavirus ne fait qu'occasionnellement ou rarement.

Du côté du rhume et des allergies saisonnières, ils se caractérisent entre autres par la présence fréquente d'éternuements et de congestion et d'écoulement nasaux.

Ils ne provoquent que rarement de la fatigue, contrairement à la grippe et à la COVID-19.

La toux, quant à elle, n'est peut-être pas un bon indice, puisqu'elle peut toucher, plus ou moins, chacune des maladies décrites.

Et pour ce qui est des maux de gorge, de la perte de l'odorat, de la diarrhée et de l'essoufflement, il faut vraiment se référer au tableau.

Le gouvernement du Québec propose aussi un outil d'autoévaluation.

Il consiste en un questionnaire auquel répondre en ligne. Les questions portent sur les symptômes ressentis par la personne.

Il est cependant bien spécifié qu'un tel test ne remplace pas une consultation médicale.

Selon les réponses fournies, il sera recommandé ou non à la personne de se présenter au centre de dépistage le plus proche.

Sur le site Internet de l'Institut national de santé publique se trouve aussi un questionnaire semblable, sous lequel est décrite une marche à suivre.

Pour terminer, le gouvernement fédéral s'est également doté d'un outil d'autoévaluation en ligne.

Plusieurs possibilités s'offrent donc aux gens suspicieux. Et si le doute persiste après la lecture du tableau ou le remplissage de l'un ou l'autre des questionnaires, vaut sans doute mieux aller se faire tester ou encore consulter un professionnel de la santé.

 

VIDÉO POPULAIRE La femme d'Yves-François Blanchet a contracté la COVID-19 et elle n'a qu'un seul symptôme

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications