La vidéo partagée par Joyce Echaquan, qui montre le traitement inhumain et raciste qu’elle a reçu à l’hôpital de Joliette avant son décès dans des circonstances obscures le 28 septembre, circule sur le Web depuis et cause l’indignation du public. Infirmière de profession, Bianca Longpré dénonce le traitement de Joyce Echaquan et le racisme dans les hôpitaux au Québec.

Dans une story Instagram partagée le 29 septembre, Bianca dénonce non seulement le traitement dont a été victime la femme atikamekw de la communauté de Manawan, mais aussi le racisme dont elle a été témoin « à la pelle. De la part des infirmières, des préposés et même des médecins. » 

Ce racisme-là envers les communautés autochtones du Québec est présent, existe et perdure.


Bianca Longpré

 

Bianca affirme que lorsqu’elle travaillait à Val-d’Or il y a une quinzaine d’années, alors qu’elle apprenait son métier en obstétrique, elle a été témoin silencieuse lors de nombreuses occurrences de racisme envers de jeunes mères.

« Manque d’empathie, propos racistes, comportement différents avec les blanches VS avec les gens des communautés [autochtones]. »

Selon elle, « Joyce n’est qu’une goutte d’eau dans un lac, une rivière de victimes de racisme au Québec. »

Elle termine avec une demande : celle de réfléchir face aux préjugés de la société envers les communautés autochtones et de s’éduquer sur leur réalité afin de faire changer les choses.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications