La PCU aura fait plaisir à plusieurs millions de Canadiens lors de la première vague de la pandémie. Comme toute bonne chose à une fin, le gouvernement fédéral a rendu disponibles  trois prestations que tu peux recevoir en lien avec la COVID-19 pour pallier aux difficultés économiques que la pandémie peut apporter.

Bien sûr, si tu es dans une situation particulière ou détiens un statut spécial, d’autres prestations sont offertes, comme pour les personnes en situation de handicap ou les communautés autochtones.

Il y a aussi l'assurance-emploi qui demeure offerte à certains travailleurs et le report des paiements hypothécaires pour les propriétaires qui ont des difficultés financières.

Si tu réponds aux différents critères, tu pourrais avoir un fardeau financier de moins sur les épaules.

À noter que chaque prestation présentée ici est imposable.

La sélection de l'éditeur: La youtubeuse Lucie Rhéaume a contracté la COVID-19 et s'ouvre sur son expérience

Y a t-t-il une prestation disponible si je contracte la COVID-19?

Depuis le 5 octobre, oui, et elle se nomme la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE). 

La prestation, qui s’apparente à 10 jours de congés payés t’offre 1 000 $, soit 500 $ par semaine pour les 10 à 14 jours d’isolement auquel tu prendras part.

Pour être admissible, il faut toutefois respecter certains critères, comme avoir contracté la COVID-19, ou être en isolement obligatoire à cause de celle-ci, et être incapable de travailler pendant au moins 50% de la semaine.

Tu dois aussi avoir au moins 15 ans et avoir gagné au moins 5 000 $ dans la dernière année.

Les autres détails et critères sont d’ailleurs mentionnés sur le site Web du gouvernement du Canada. 

Et si je dois rester à la maison pour m'occuper d'une personne tierce?

Tu auras aussi une prestation à cet effet. Dans ce cas-ci, il s’agit de la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA).

Cette dernière t’offre 500 $ par semaine par ménage pour un maximum de 26 semaines si tu ne peux pas travailler « pendant au moins 50 % de la semaine » pour t’occuper d’un enfant de 12 ans et moins.

Même chose si tu dois prendre soin d’un enfant ou d’un proche « dont l’école, le service de garde ou l’établissement de soins est fermé en raison de la COVID-19 », indique le site du gouvernement.

Idem si ces mêmes personnes sont malades, en quarantaine ou à risque de développer des complications en contractant le coronavirus.

Si la situation dure plus d’une semaine, tu devras faire une nouvelle demande.

Quelle prestation puis-je recevoir si je n'ai pas le droit à l'assurance-emploi? 

La Prestation canadienne de la relance économique (PCRE), qui entrera en vigueur dès le 12 octobre prochain d’un océan à l’autre, sera là pour ça.

C’est une aide financière offerte aux salariés et aux travailleurs autonomes touchés par la COVID-19 et qui ne répondent pas aux critères de l’assurance-emploi.

Ainsi, tu pourrais recevoir 1 000 $ pour une période de 2 semaines.

Si la situation perdure, il faudra faire une nouvelle demande dure plus de 2 semaines, et ce, jusqu’à 13 fois.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications