Oui, les voyages sont toujours permis, mais selon certaines restrictions. Voilà qu’une dizaine de vols ont décollé ou ont atterri à l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau à Montréal dans les deux dernières semaines, et ce, avec au moins un cas de COVID-19 à bord.

C’est ce qui ressort des données disponibles sur le site web du gouvernement du Canada, mises à jour tous les jours. Les informations recueillies touchent autant les vols internationaux que domestiques.

En tout, ce sont six vols au départ de Montréal qui contenait au moins une personne infectée au nouveau coronavirus, entre le 4 et 15 octobre dernier. Ils étaient à destination d'Halifax, Saint John et Toronto.

La sélection de l'éditeur: Luc Dionne explique sa plus grande déception avec le public de District 31

17

vols touchés par au moins un cas de COVID-19 à Montréal

Quant aux arrivées à l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, elles proviennent principalement de l'international.

Sur les sept vols dénombrés depuis le 4 octobre dernier, quatre sont partis de Paris, en France, pays fortement touché par la deuxième vague de COVID-19.

En plus de ces 17 vols montréalais, on en compte aussi deux qui ont transité à l'aéroport de Québec. 

Pour s’y retrouver, le tableau du gouvernement indique le numéro du vol, les rangées de l’avion ayant été possiblement exposées au coronavirus ainsi que la date. Les vols sont supprimés après 14 jours, soit le temps d’une période de quarantaine.

Si tu fais partie des passagers des vols visés, il serait pertinent de jeter un coup d’oeil aux consignes à suivre dans une telle situation.

Rappelons que le gouvernement fédéral recommande fortement de ne pas voyager à l’étranger. Si tel est le cas, une quarantaine obligatoire de 14 jours s’impose au retour.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications