Recherche sur Narcity

Une action collective contre Uber Eats est autorisée et tu pourrais réclamer de l'argent

Si tu as commandé sur Uber Eats entre 2017 et 2021, ça te concerne.

Journaliste nouvelles, Narcity Québec
Livreur Uber Eats, Droite : Application Uber Eats.

Livreur Uber Eats, Droite : Application Uber Eats.

Uber Eats ne fait pas que des heureux.euses au Québec et pourrait être dans l'eau chaude. Le cabinet d'avocat Lambert a obtenu une autorisation pour une action collective contre l'entreprise le 31 octobre 2022. Si tu as commandé avec Uber Eats entre le 4 juillet 2017 et le 20 avril 2021, tu pourrais éventuellement réclamer de l'argent.

« Cette demande vise à obtenir le remboursement des frais de livraison illégaux payés par les consommateurs québécois qui ont placé une commande sur l’application mobile UberEats ou en ligne sur le site internet www.ubereats.com », peut-on lire dans le communiqué publié sur le site Internet de Lambert Avocats.

La plaignante, Fay Leung, a entrepris des moyens légaux contre l'entreprise de livraison en décembre 2020 suite à ce qu'elle estime être des frais cachés.

En ouvrant l'application, la plaignante a eu l'option soit d'aller chercher sa commande, d'aller à l'épicerie, de commander du fast-food ou encore d'aller vers les offres les plus populaires. Alors qu'elle ne choisit rien, elle est automatiquement dirigée vers l'option de commande au restaurant et aucuns frais de livraison ne sont affichés. Elle a arrêté son choix sur Gyoka lzakaya Sushi Bar puis a sélectionné un repas pour deux en entrant un code promotionnel d'une valeur de 15 $.

« Notre cliente a remarqué qu’il y avait des frais de livraison de 3,99 $ qui s’étaient ajoutés automatiquement au moment d’effectuer son paiement sur l’application mobile UberEats, alors que ces frais n’étaient jamais annoncés avant de passer à la caisse », explique le cabinet d'avocats.

Dans leur action collective, les avocats plaident que la Loi sur la protection du consommateur empêche aux commerçants d'exiger un prix supérieur à celui qui est annoncé. Ainsi, Uber Eats aurait dû afficher les frais de livraison avant la dernière étape de la commande.

Lambert Avocats souhaite obtenir un dédommagement de 100 $ pour toute personne qui a commandé sur Uber Eats durant la période donnée. Reste à l'affût, tu pourrais en faire partie.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

    Simon (Vincent) McCabe
    Journaliste nouvelles, Narcity Québec
    Simon (Vincent) McCabe est rédacteur chez Narcity Québec. Il est spécialisé en actualités et politique, et réside à Gatineau.
Recommandé pour toi

Loading...