Un autre virus que la COVID-19 circule massivement au Québec et voici quoi savoir

C'est reparti...😫

Journaliste nouvelles, Narcity Québec
Test du VRS. Droite : Personnel médical.

Test du VRS. Droite : Personnel médical.

Tu pensais peut-être qu'on en avait fini avec les épidémies avec l'atténuation des mesures sanitaires au Québec et au Canada. Détrompe-toi. La COVID-19 a maintenant un compétiteur ou du moins un collègue : le virus respiratoire syncytial (VRS).

Eh oui, alors que plusieurs citoyen.nes ressentent des symptômes grippaux s'apparentant à ceux de la COVID-19, il pourrait en fait s'agir du VRS qui circule actuellement plus que la normale de saison dans la province, selon ce qu'on apprend dans une publication du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), publiée le 17 octobre.

Qu'est-ce que le virus respiratoire syncytial (VRS) et quelle est la situation au Québec?

Le virus respiratoire syncytial (VRS) infecte les poumons et les voies respiratoires. Selon Santé Canada, les pics de contagion sont plutôt saisonniers. « Les épidémies annuelles surviennent à l'automne, en hiver et au début du printemps dans les centres urbains », explique-t-on. Le VRS est également très contagieux et résistant alors qu'il peut survivre plusieurs heures sur une surface.

Actuellement, il y a une hausse importante des cas au Québec. Concrètement, durant la semaine du 25 septembre au 1er octobre, 2 403 tests pour le VRS ont été effectués dans la province et 164 se sont révélés positifs. Ce pourcentage de 6,8 % est nettement plus élevé que la moyenne de 1,1 % observée au cours des cinq années pré-pandémiques.

Quels sont les symptômes du VRS? 

L'infection se présente principalement sous forme d'un rhume, mais peut engendrer des complications dans certains cas, d'après ce qu'indique le CHU de Québec.

Si tu contracte le VRS, tu peux t'attendre à de la congestion ou de l'écoulement nasal, une irritation de la gorge, des maux de tête ainsi que de la toux et de la fièvres. Santé Canada liste également les éternuements, une pharyngite, une bronchite, de la fatigue et même des otites dans certains cas.

Est-ce que le VRS est dangereux? 

Le VRS peut être dangereux selon qui le contracte. Bien que celui-ci puisse toucher toute la population, il affecte principalement les enfants. Selon l'Hôpital de Montréal pour enfants, il serait la première cause de maladie respiratoire chez les bébés. Les bambins de moins de 24 mois et les personnes aux prises avec des maladies ou des conditions chroniques sont particulièrement à risque. Le virus peut également entraîner une bronchiolite ou encore une pneumonie.

Afin de contrer cette propagation en particulier chez les bébés de moins de 24 mois, l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) recommande la prise du vaccin SYNAGIS qui agit pour rendre le système immunitaire plus résistant contre le VRS. Pour faire administrer le vaccin à ton enfant, tu peux prendre rendez-vous chez Héma-Québec en suivant la plateforme en ligne.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Simon (Vincent) McCabe
Journaliste nouvelles, Narcity Québec
Simon (Vincent) McCabe est rédacteur chez Narcity Québec. Il est spécialisé en actualités et politique, et réside à Gatineau.
Recommandé pour toi
Loading...