Sign in
FR - Nouvelles

Legault semble inviter les Québécois à voter conservateur aux élections et ça ne passe pas

« Je ne savais pas pour qui voter aux Gémeaux. J'aurais dû demander l'avis de François Legault... »

Legault semble inviter les Québécois à voter conservateur aux élections et ça ne passe pas

Au lendemain du débat des chefs francophone, le premier ministre du Québec François Legault s'est attiré les critiques de nombreux.euses Québécois.es, alors qu'il a déclaré qu'un gouvernement minoritaire conservateur serait « le mieux » pour la nation.

« Les Québécois qui sont nationalistes, qui tiennent à ce que la nation québécoise ait plus de pouvoir, doivent se méfier de trois partis : le Parti libéral, le NPD et le Parti vert », a-t-il affirmé clairement en mêlée de presse ce 9 septembre.

Suite à cette déclaration, la toile s'est enflammée alors que certain.es ont trouvé ce commentaire déplacé de la part d'un politicien provincial.

« Me semble que si François Legault ne veut pas que le fédéral s'ingère en politique provinciale, il devrait se garder une petite gêne de se mêler de politique fédérale. On jase... » a tweeté l'animateur Mc Gilles.

Il n'est pas le seul de la communauté artistique à avoir réagi publiquement au commentaire du premier ministre alors que Guy A. Lepage y est allé d'une blague sarcastique : « Je ne savais pas pour qui voter aux Gémeaux. J'aurais dû demander l'avis de François Legault. »

D'autres, comme la femme politique Louise Harel, ont dénoncé le fait que le chef caquiste propose que les « vrais nationalistes » devraient voter pour le parti d'Erin O'Toole, ce qui insinue qu'il y aurait de « faux nationalistes ».

Selon certains, en appuyant le Parti conservateur, François Legault endosse l'abolition de l'entente sans condition de six milliards de dollars pour subventionner le système des garderies au Québec. Un programme qui « contribue à aider principalement les femmes », a noté cette professeure agrégée au Département de la santé à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) qui se dit très déçue.

« Ne voit-il pas les dangers pour les familles, le droit à l'avortement, l'environnement ou le contrôle des armes à feu si nous votions conservateur? », a questionné un internaute suggérant que M. Legault agit de manière paternaliste.

Sur Instagram, les pages de memes ont aussi été inspirées par la déclaration du premier ministre.

« En choisissant Erin O'Toole, François Legault a aussi fait un autre choix », peut-on lire en légende d'une publication de lactumemes qui propose que le troisième lien ait primé sur les investissements en garderie.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Depuis le début de mois de septembre, de nombreuses manifestations contre le passeport vaccinal, le vaccin et les mesures sanitaires ont été vu autour des écoles. François Legault a annoncé ce 22 septembre à l'Assemblée nationale qu'il veut interdire les manifestations près des écoles et des hôpitaux.

Le Parti libéral du Québec a élaboré un projet de loi spécial ce 21 septembre afin d'interdire ce genre de rassemblements.
À l'assemblée nationale ce 22 septembre, le premier ministre François Legault a proposé de l'élargir et de le rendre plus strict : « M. le Président, je me suis rendu compte qu'on veut, dans ce projet de loi là, couvrir seulement les écoles primaires, secondaires. Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les maternelles? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les services de garde? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les centres de vaccination? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les hôpitaux? »

Continuer à lire Show less

6 «memes» hilarants qui résument ce que les Québécois ont pensé des élections canadiennes

Même la cravate de Justin Trudeau est pareille deux ans plus tard!

Les élections fédérales se suivent et... se ressemblent au Canada. Ce 21 septembre, au lendemain de la victoire du Parti libéral de Justin Trudeau en tant que gouvernement minoritaire, comme c'était le cas depuis 2019, plusieurs citoyens et citoyennes ont réagi sur les réseaux sociaux.

Devant ces résultats sans surprise pour certain.es, les Québécois.es ont dû faire face à la situation de la meilleure manière : en faisant des memes auxquels ont peut tous relate.

Continuer à lire Show less

Plus tôt durant la campagne électorale, François Legault a fait couler beaucoup d'encre en invitant les Québécois.es à voter pour le Parti conservateur. Or, ce 20 septembre, le chef du Parti Libéral du Canada, Justin Trudeau, a été élu pour un troisième mandat consécutif. Le premier ministre du Québec est donc revenu sur les élections fédérales et a donné des explications claires sur ses déclarations.

« Je suis intervenu, je le regrette pas, pour défendre l'autonomie du Québec, puis y'a une majorité qui a voté bleu », a martelé François Legault, alors qu'il avait affirmé en conférence de presse, ce 9 septembre, que « les Québécois qui sont nationalistes, qui tiennent à ce que la nation québécoise ait plus de pouvoir, doivent se méfier de trois partis : le Parti libéral, le NPD et le Parti vert ».

Continuer à lire Show less

Après avoir déclenché les élections fédérales dans l'espoir d'obtenir la majorité, Justin Trudeau vient d'être élu pour un troisième mandat consécutif. Tard dans la soirée du 20 septembre, Yves-François Blanchet, le chef du parti du Bloc Québécois a réagi aux résultats, et ce, avec une pointe d'ironie.

« Y'a quelques mois, quelques semaines, un gouvernement minoritaire ambitieux, malgré la pandémie, a appelé des élections générales et presqu'au terme de cette soirée électorale, on est toujours en pandémie avec le même gouvernement minoritaire. On a envie de dire : tout ça pour ça », a-t-il expliqué.

Continuer à lire Show less