66 % des Canadiens à l’aise de voir moins de gens et voici l’effet sur leur santé mentale

Moins d’humains, plus heureux? 🤔

Journaliste nouvelles, Narcity Québec
​Des gens dans un parc à Montréal.

Beaucoup de gens font la fête comme jamais depuis le retrait des mesures et d'autres célèbrent avec un cercle social plus restreint. L'introduction de nouveaux concepts comme celui de « distanciation » durant la pandémie; la fin des câlins et des poignées de main, ainsi que les couvre-feux successifs ont modifié les rapports interpersonnels. Tout indique que la pandémie de la COVID-19 a fait en sorte que les personnes ont réévalué certains aspects leur vie, incluant leurs amitiés.

Selon un sondage de LifeWorks, publié le jeudi 17 mars, deux tiers des Canadien.nes (66 %) se disent maintenant à l'aise avec le fait d'avoir moins d'interactions sociales qu'iels en avaient avant la pandémie. Ceux et celles qui s'accommodent de la baisse des interactions sociales auraient aussi une meilleure santé mentale que la moyenne nationale, selon ce coup de sonde.

Selon Paula Allen, directrice mondiale et première vice-présidente, Recherche et mieux-être global chez LifeWorks, les gens doivent recommencer à tisser des liens.

« De toute évidence, les gens semblent à l’aise d’avoir moins d’interactions sociales, et même si nous nous y sommes habitués, cela ne veut pas dire que c’est la meilleure chose à long terme. Avant la pandémie, on observait une tendance générale à s’isoler davantage, un phénomène qui a désormais pris de l’ampleur. Il s’agit là d’un autre facteur de risque pour la santé mentale qui devrait préoccuper les employés et les employeurs. Cela peut prendre du temps, mais nous devons commencer à tisser des liens avec les autres plus que nous le faisons actuellement. »

Le sondage révèle aussi que 30 % des Canadien.nes ont déclaré avoir modifié leurs objectifs professionnels en raison la pandémie et que 11 % des répondant.es prévoient changer de carrière.

Le sondage a été mené du 1er au 8 février 2022 auprès de 3 000 répondant.es au Canada.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

On rappelle à toute personne souffrant du mal de vivre ou connaissant une personne en détresse que plusieurs ressources existent, comme Revivre (1 866 REVIVRE [738-4873]).

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...