Le maire de Québec, Régis Labeaume, a déposé une plainte à la police pour des menaces proférées à son endroit suite à la décision de la Ville de Québec de retirer ses placements publicitaires de la station CHOI Radio X


Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.


La décision de la Vieille Capitale a été prise après que la station de radio décide de ne pas diffuser une publicité gouvernementale de sensibilisation envers la COVID-19

La Ville de Québec « estime que le comportement des propriétaires de cette station de radio constitue un danger pour la santé publique et le bien-être des citoyens de Québec, car CHOI fait la promotion de l’opposition aux mesures sanitaires durant cette période de grave pandémie », pouvait-on lire dans un communiqué.

 

Selon les informations obtenues par le journaliste Pierre Jobin, deux individus seraient concernés.

Une enquête aurait été ouverte par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Depuis que la Ville a annoncé sa décision envers CHOI Radio X, soit ce 28 septembre en avant-midi, la publication Facebook de M. Labeaume a déjà récolté plus de 6300 réactions et 3700 commentaires. 

Certains des commentaires d'internautes dont il est question ont été partagés par Pierre Jobin, qui indique du même coup que l'identité des personnes concernées ne sera pas dévoilée pour l'instant.

Selon le Soleil, le maire pourrait commenter l'événement lors de sa conférence de presse prévue à 13 h 30, ce mardi 29 septembre. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications