Mobile login button
Connexion
France VS Québec : 9 facettes de la météo qui m'ont donné un choc

Après avoir quitté la France pour le Québec, depuis presque deux ans, mon corps commence ENFIN à s'acclimater à la météo. Mais, ce n'a pas été aussi simple, car les conditions climatiques de la Belle Province sont complètement différentes comparées à celles vécues en Europe.

On m'avait tellement parlé du froid que, telle une belle touriste, j'ai passé l'immigration en après-ski en février 2020, alors que ce n'était vraiment pas nécessaire. Ce que je regrette, ce qu'on ait omis de me prévenir que littéralement toutes les saisons se vivent différemment. Alors voici 9 facettes de la météo au Québec qui m'ont donné un choc en arrivant de la France.

L'automne est doux

Là où j'ai grandi, à Paris, la pluie fait partie du quotidien. Alors, forcément, en octobre, en novembre et en décembre, c'est le moment de sortir les bottes et les gros manteaux. Oublie les balades en forêt pour les couleurs, car les températures chutent de manière drastique pour atteindre la dizaine de degré. Et tu te retrouves les chaussures pleines de boue. En plus, il fait si humide que la fraîcheur a le don de s'infiltrer dans tous tes vêtements. Et comme tu as froid, tu t'enrhumes ou tu attrapes la gastro. (Merveilleux quelle belle saison!)

Au Québec, l'automne est aussi chaleureux qu'un bon pumpkin spicy latte. Il fait beau, le soleil te réchauffe le dos emmitouflé dans ton coton-ouaté. Tu peux donc profiter des belles couleurs, cueillir des pommes et passer de beaux après-midi dehors. C'est devenue ma saison préférée depuis que je suis venue au Québec, car l'expérience n'est vraiment pas la même. Sans parler de l'été indien, qui pointe son nez après les premiers gels et nous donne une dernière goûte de dopamine grâce aux rayons du soleil.

L'hiver arrive d'un coup

En France, il pleut à toutes les saisons alors il est difficile de distinguer l'automne de l'hiver. Par contre, au Québec, une fois l'Halloween passé tu sais qu'il n'y a plus de retour en arrière. Les premières neiges commencent à tomber et tu vas devoir subir le grand froid pendant plusieurs mois. Il n'y a pas vraiment de période d'adaptation. Du jour au lendemain il faut sortir tes bottes et ton gros manteau. Ce qui est vraiment surprenant quand on a un climat pluvieux toute l'année.

Le froid c'est pas si pire

Quand un Français part vivre au Québec, il entend énormément parlé de la neige et du froid. Alors, pour me préparer, j'avais acheté des chandails Thermolactyl, des chaufferettes pour mettre dans mes gants, de bas en laine et des tuques en cachemire. Et franchement, j'ai été agréablement surprise, car le froid ici est sec.

Si tu es bien couvert, le froid ne t'atteint pas tant que cela et tu prends toujours du plaisir à te balader dehors. Il faut dire qu'entre un ressenti à moins de quinze degrés et un ressenti à moins de trente degrés, il n'y a pas une énorme différence. En plus, les jours les plus froids de l'hiver sont les plus ensoleillés, alors ça compense!

C'est pas la neige le pire, c'est la slush

En France, il neige trois centimètres et le monde arrête de tourner. Il n'y a plus de trains, plus de bus, les épiceries ferment plus tôt.... C'est vraiment rendu une excuse pour ne pas aller au travail! Forcément, je me demandais comment les Québécois.es faisaient pour vivre avec autant de neige l'hiver.

J'aurais dû plutôt me demander comment font-iels pour se rendre à la job, en mars-avril, les pieds ensevelis sous la slush, cette neige fondue, qui salie tous tes vêtements avec ses éclaboussures.

Le printemps existe-t-il ?

En France, le printemps c'est : les oiseaux qui chantent, les arbres qui bourgeonnent, les cerisiers en fleurs et le retour des abeilles qui butinent les fleurs. Cette saison, était initialement ma préférée, car tu peux ressentir les premiers rayons du soleil de février à avril. Les températures s'adoucissent et c'est le moment de re-sortir les petites vestes en jeans.

Au Québec, il neige encore parfois en mai et les arbres fleurissent en une semaine. Il y a du pollen partout et en quelques jours. BIM. C'est l'été et la chaleur te frappe en pleine face. Alors, est-ce que c'est correct de dire que le printemps existe pour une seule semaine vraiment dans la Belle Province ?

L'été est plus chaud que les portes de l'enfer

Donc, on dit aux français de se préparer pour l'hiver comme s'ils allaient grimper l'Everest, mais à aucun moment on les prévient de la chaleur agonisante de l'été ? On le découvre en le subissant, alors qu'on pensait que l'été était la saison la plus agréable au Québec. La réalité est tout à fait différente, il y a des températures ressenties avoisinant les 40 degrés avec des taux d'humidité autour de 80%.

En plus, c'est le paradis des insectes. Dans ce pays tu te fais piquer par des moustiques, des araignées, mais aussi des mouches, oui oui des mouches et en plus elles t'arrachent la peau. Un peu comme ton propriétaire, qui ne veut pas t'installer l'air clim alors que tu payes un loyer 800 $ en colocation sur le Plateau...

La pluie en été ne rafraîchit pas le sol

En France, on aime la pluie l'été, car on sait qu'après plusieurs jours de canicule, c'est elle qui régule le thermomètre en apportant de la fraîcheur aux sols. Alors, forcément, la première fois que j'ai entendu la pluie l'été à Montréal, j'ai eu ce réflexe d'Européenne de me dire : « ahhhhhh enfin il va faire frais ». Je voulais limite faire la danse de la pluie tellement j'étais contente. Mais que nenni, ne vous y méprenez pas! S'il pleut l'été, il va faire encore plus chaud, car cela va augmenter l'humidex dans l'atmosphère.

Le soleil peu importe les saisons

Le Québec a mon cœur pour toujours, car c'est une Nation qui rayonne. Au sens figuré et littéral. C'est-à-dire que peu importe la saison, il y aura forcément des jours de soleil prévus au calendrier. Et vraiment, cela fait une différence sur le moral.

À Paris il fait tout le temps gris et moi je pense que c'est une des raisons pour lesquelles on n'est pas très aimable dès qu'on pose un pied dans la capitale. Après tout, la carence en vitamine D des parisien.nes pourraient expliquer leur réputation d'être désagréables ?

La sécheresse l'hiver VS l'humidité l'été

Même si les quatre saisons sont bien distinctes au Québec, je pense qu'on pourrait dire qu'il y a que deux saisons : la saison sèche l'hiver et la saison humide l'été.

L'hiver ta gorge est plus sèche que le Sahara tout en ayant froid comme au pôle Nord. L'été, l'humidité est si forte que tu transpires comme dans la jungle Mexicaine. C'est vraiment, comme on dit, deux salles, deux ambiances. Et c'est sûrement ces deux conditions atmosphériques extrêmes que les Français connaissent le moins.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

L'hiver s'en vient, certes, mais ce n'est pas une raison pour commencer à hiberner, puisque la météo à Montréal prévoit jusqu'à 26 degrés de températures ressenties cette semaine.

Ce long week-end a des allures estivales puisque 23 degrés sont attendus ce lundi de l'Action de grâce avec des ressentis de 26 degrés, ce qui en fait un jour parfait pour prendre une marche et admirer les couleurs.

Continuer à lire Show less

Si tu comptes changer ton dressing pour le passer en mode hiver ces prochains jours, tu devrais attendre que la semaine prochaine passe, car il va faire chaud à Montréal cette fin de mois de septembre.

En effet, les températures ressenties vont osciller entre 27 et 20 degrés du lundi 20 septembre au dimanche 26 septembre. Alors c'est pas sûre que tes gros chandails d'automne soient de rigueur!

Continuer à lire Show less

Voici quand tu vas pouvoir profiter des rayons du soleil la semaine prochaine à Montréal

Sois pas tanné de la pluie, le beau temps n'est pas fini! ☀️

Avec la quantité de pluie qui tombe ce dimanche 5 septembre, tu te dis sûrement que l'été est fini. Eh bien sache que même si l'automne s'en vient, il va faire jusqu'à 28 degrés de températures ressenties la semaine prochaine à Montréal.

Des possibilités d'orages sont prévues, ce lundi 6 septembre, mais le soleil sera au rendez-vous mardi, jeudi, vendredi et samedi prochain.

Continuer à lire Show less

La pluie et le tonnerre sont comme la coriandre : soit tu aimes, soit tu détestes. La grande région de Montréal a été frappée de plein fouet par de forts orages et éclairs, réveillant ainsi la population. Plusieurs personnes n'ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux, faute d'un sommeil interrompu.

Vers 5 h 30, des orages violents ont servi de réveil-matin à plusieurs Québécois et Québécoises, tant à Montréal que dans les régions périphériques. Selon MétéoMédia, ils continueront toute la journée jusqu'en fin d'après-midi et ce, sur tout le sud du Québec et les secteurs longeant le fleuve Saint-Laurent.

Continuer à lire Show less