Recherche sur Narcity
​Échantillons de sang dans des contenants colorés.

Échantillons de sang dans des contenants colorés.

L'éclosion de variole du singe semble continuer à se propager au Canada. Ce 24 mai, c'est un total de 15 cas qui ont été confirmés au Québec et, selon l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), il ne serait pas surprenant que ce bilan augmente encore plus.

« D'autres échantillons provenant d'administrations au Canada sont en route vers le Laboratoire national de microbiologie (LNM) de l'ASPC à Winnipeg pour des analyses et nous nous attendons à ce que d'autres cas soient confirmés au cours des prochains jours », a déclaré le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, en fin de soirée ce mardi.



Malgré l'inquiétude des Canadien.nes qui se fait sentir, le ministre Duclos a tenu à rassurer la population : « la santé et la sécurité de tous et toutes demeurent notre priorité absolue ».

Le gouvernement assure d'ailleurs avoir déjà mis en place des mesures pour contenir la propagation de la variole du singe au pays, concernant notamment le système de surveillance et de dépistage.

Un plan d'intervention a été peaufiné par les médecins hygiénistes en chef du pays au cours du week-end dernier. Suite à cette réunion, il a été déterminé que le Québec recevra « une petite quantité de doses du vaccin Imvamune pour appuyer son intervention ciblée ».

Dans sa déclaration, le ministre de la Santé a rappelé que la situation de la variole simienne est complètement différente de celle de la pandémie de COVID-19.

« Les connaissances globales sur la variole du singe s'approfondissent, et nous avons des stocks de vaccins, que nous maintiendrons. [...] Pour l'instant, je tiens à rappeler à la population que cette maladie se propage par des contacts étroits. Ainsi, des mesures de santé publique comme la distanciation physique, l'hygiène des mains et l'étiquette respiratoire, notamment le port d'un masque, peuvent aider à réduire les risques », a-t-il affirmé.

Rappelons que cette infection, qui cause notamment des lésions cutanées, se résout d'elle-même après quelques semaines.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Recommandé pour toi

Loading...