Mobile sign in image
Sign in
Les victimes de violences sexuelles pourront consulter un avocat gratuitement au Québec

Après avoir annoncé la création d'un tribunal spécialisé en violences sexuelles au Québec, le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, a annoncé en conférence de presse, ce 27 septembre, que les victimes de violence conjugale et de violences sexuelles auront accès à un service juridique gratuit au Québec.

« Aujourd'hui nous annonçons la mise en oeuvre d'une nouvelle mesure forte attendue soit la création d'un service de consultation juridique pour les personnes victimes de violence sexuelle et conjugale », a indiqué le ministre de la Justice.

Ce nouveau service permettra, entre autres, aux personnes victimes de ces types de violence d'avoir accès gratuitement à une consultation juridique de quatre heures avec un.e avocat.e de l'aide juridique. Et ce, peu importe le domaine du droit, ou le niveau de revenus de la personne. Toutes les personnes victimes y auront droit sans exception.

Le gouvernement prévoit également d'offrir un accès à des services juridiques d'urgence gratuitement.

« Ils sont notamment utilisés lorsque les droits de garde des enfants, dans un contexte de violence conjugale, doivent être réglés rapidement », précise Simon Jolin-Barrette, qui assure vouloir « créer des ponts entre ces services et les victimes ».

Au total, trois millions de dollars vont être investis annuellement. Une nouvelle équipe de 14 personnes, dont 12 avocat.es spécialisé.es en matière de violence conjugale et violences sexuelles, a été créée.

« Ces services juridiques contribueront à fournir plus d'autonomie, plus de sécurité et de confidentialité dans leurs démarches judiciaires et [les victimes] auront accès à toutes les ressources juridiques dont elles ont besoin », a-t-il conclu.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

On rappelle à toute personne victime d'agression sexuelle que plusieurs ressources existent, comme le Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Montréal (CVASM), qui couvre tout le Québec, disponible 24/24 7 jours semaine au 1 888 933-9007.

On rappelle à toute personne victime de violence ou connaissant une personne en détresse que plusieurs ressources existent, comme SOS violence conjugale (1 800 363-9010).

Tu vas bientôt devoir passer au vert sur les routes de la Belle Province, puisque la vente de véhicules à essence neufs sera interdite à partir de 2035. C'est ce que préconise le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques en déposant le projet de loi 102 au Salon bleu, ce 5 octobre, dans le cadre du Plan pour une économie verte 2030.

« Aujourd'hui, nous allons encore plus loin en inscrivant dans la loi l'interdiction de vente des véhicules à essence neufs en 2035 », a indiqué Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Continuer à lire Show less

Un quinzième féminicide au Québec en 2021 aurait eu lieu ce 27 septembre, alors qu'une femme de 32 ans a été retrouvée morte dans une résidence familiale de Saint-Donat, dans le secteur de Lanaudière.

C'est vers 14 h 45, ce lundi, que les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été appelés à intervenir après la découverte d'une femme inanimée à l'intérieur d'un domicile du chemin de la Montagne. Cette dernière aurait rapidement été transportée dans un centre hospitalier où son décès a été constaté en fin de journée.

Continuer à lire Show less

À la suite des vagues de dénonciations et d'une recommandation en ce sens en février 2021, le gouvernement du Québec vient de décider de créer un tribunal spécialisé en matière de violences sexuelles et de violence conjugale. Son but? Redonner confiance aux personnes victimes en le système de justice.

Le ministre de la Justice, Simon-Jolin-Barrette, a présenté les grandes lignes du rapport de 49 pages ce jeudi 19 août, ajoutant qu'un projet de loi sera déposé cet automne à l'Assemblée nationale.

Continuer à lire Show less

Québec facilite le processus d'immigration pour les travailleurs étrangers temporaires

La fin du permis de travail fermé en attendant la résidence permanente? 😮

Alors qu'une pénurie de main-d'œuvre s'est intensifiée avec la COVID-19 au Québec, la ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Nadine Girault et le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, ont annoncé, ce 6 août, la mise en place de trois mesures qui assouplissent le processus d'immigration des travailleurs étrangers temporaires au Québec.

« Nous avons franchi une étape importante pour soutenir le développement économique du Québec, de ses entreprises et de ses régions, et afin de faciliter les démarches des travailleurs étrangers dans leur processus d'immigration. Ce sont des améliorations qui s'inscrivent dans nos efforts pour arrimer le système d'immigration du Québec aux besoins du marché du travail. À cette fin, nous réitérons notre demande auprès du gouvernement fédéral de respecter les cibles d'immigration du Québec en 2021, y compris le rattrapage » a indiqué Nadine Girault, en référence aux milliers de dossiers de résidence permanentes qui sont en attente.

Continuer à lire Show less